Moscow says Libya ready to release two Russian engineers

موسكو : ليبيا مستعدة لاطلاق أثنين من الروس الذين كانوا يشتغلون مع القذافي كمرتزقة

تأتي هذه التصريحات من وزارة الخارجية الروسية مساء أمس الجمعة عقب مفاوضات استمرت أربعة أيام مع الحكومة الليبية 

وقام الوفد الروسي بزيارة المعتقلين في الزنتان وفي طريق المطار بطرابلس

وأضافت الخارجية الروسية أن ظروف المحتجزين أصبحت أفضل بعد نقلهم إلى الزنتان حيث تمكنوا من الاتصال بذويهم

كما اعلنت الخارجية الروسية أن الحكومة الليبية تعمل على تسوية القضية للمعتقلين الروس والأوكرانيين الذين يبلغ عددهم 24 شخص وفق القانون الليبي والعلاقات

التقليدية بين البلدين

Moscow says Libya ready to release two Russian engineers   1234245_512691822147040_535330985_n

The Foreign Ministry in Moscow said this evening that Libya was ready 
to release its two nationals who were among 24 Eastern Europeans engineers 
accused of servicing Qaddafi missiles.

The announcement comes at the end of a four-day mission to Tripoli by a Russian 
government team. This included a visit to the two men, Alexander Shadrof and Vladimir
Dolgov in Zintan, where they are now held, after originally being detained near the Airport 
Road in Tripoli.

The Russian foreign ministry said that the conditions in which the men were being
held were “much improved”. During the visit, each prisoner was able to use a phone 
to call his family.

Moscow reported that the Libyan government had said that the case of the two men would be
 settled “ in accordance with Libyan law and in the framework of the traditional friendship
 between the two countries”.

Shadrof and Dolgov, with three Belorussians and 19 Ukrainians were originally tried 
and convicted by a military court for working on Qaddafi’s rocketry during the revolution. 
All 24 were sentenced to ten years’ hard labour, save Shadrov who was given life
imprisonment. Every one of them has always maintained that they were oil field 
engineers who had been forced to work on weaponry.

On 14 August however their convictions were overturned on the basis that they should 
have been tried in a civilian and not a military court. No date has yet been set 
for that civilian trial. However as soon as the sentences were quashed, the Russian
foreign ministry announced that a delegation would be leaving for Libya. Together with 
the Belarusian and Ukrainian governments, the Russians had always argued that any trial 
should have been held in a civilian court.
Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

معركة البقاء: في الحكم والسلطة

 وضع الجزائر الحالي شبيه بما عرفته تونس في نهاية حكم بورقيبة

 بقاء بوتفليقة لعهدة رابعة

 استمرار بوتفليقة في الحكم

المهم هو البقاء في الحكم لآخر لحظة ولو اقتضى الأمر حمايته بالوسائد من السقوط. لك الله يا جزائر وصل بك الحالإلى هذه المسخرة!

 المختصين في العلاج الطبيعي يعرفوا هذه الوسادة انها تساعد الكتف لتظهر انها طبيعية وليست ساقطة

 معركة البقاء: في الحكم والسلطة 1236640_376247175835757_1854864888_n

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

L’accord avec sois-même et avec les autres!!!

 

Øn n’attaque pas seulement pour faire du mal à quelqu’un mais peut-être aussi pour le seul plaisir de prendre conscience de sa force.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gNgS8rFMDZs

ξi votre coeur est une rose, votre bouche dira des mots parfumés.

ζe bout de bois a beau rester dans l’eau, il ne deviendra jamais caïman.

ηe repousse pas du pied la pirogue qui t’a déposé sur la berge.

Φui avale une noix coco, fais confiance a son anus.

L'accord avec sois-même et avec les autres!!! 220px-Marabout

 

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Algérie « Ghardaïa » : un trafiquant de devises travaillant pour un prince qatari relâché

La brigade de la gendarmerie de la wilaya de Ghardaïa a libéré des employés algériens qui travaillaient pour un camp de chasse d’un émir qatari dans la région après plusieurs mois d’arrestation.

Algérie

Cette libération a eu lieu «après l’intervention d’une personnalité influente», selon nos sources. L’un des employés, le chauffeur du prince, avait été appréhendé à l’entrée de la ville de Berriane en possession d’un million d’euros qu’il devait remettre à un trafiquant de devises à Ghardaïa. Cet argent devait transiter par la région d’Adrar avant d’être remis en fin de parcours à des trafiquants de drogue dans l’extrême Sud. L’affaire a donc été classée sous prétexte de l’immunité diplomatique. Ce qui contredit la loi algérienne qui interdit aux étrangers, même avec le statut diplomatique, de violer la loi sur la monnaie. Selon des sources sécuritaires, le marché illégal de devises à Ouargla, Ghardaïa, Adrar et Tamanrasset est lié directement au trafic d’armes et de drogue.

Toujours selon les sources sécuritaires, le chiffre d’affaires des gangs de narcotrafiquants du Sahel est de 400 millions de dollars. Ce chiffre est revu à la hausse, surtout après la disparition des services de sécurité en Libye et le recul du rôle sécuritaire de l’Egypte.          

Rappel:

Le Qatar finance les terroristes d’Aqmi et du Mujao

L’hebdomadaire français Le Canard Enchaîné a, dans son édition d’hier, jeté un vrai pavé dans la mare. Le journal qui cite la Direction du renseignement français (DRM) décrit comment le Qatar finance les terroristes d’Aqmi et le Mujao, auteur de l’enlèvement le 5 avril de l’année en cours de sept diplomates algériens à Gao, ville du nord du Mali), ainsi que Ançar Eddine.

 

Le Qatar finance les terroristes d’Aqmi et du Mujao
«Selon les renseignements recueillis par la DRM, les insurgés touareg du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ançar Dine, Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique) et le Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar».«Les prises d’otages, les trafics de drogue ou de cigarettes ne peuvent donc suffire à ces islamistes très dépensiers» commente Le canard Enchaîné. «Le tout nouveau ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, n’ignore aucune des mauvaises nouvelles arrivées d’Afrique subsaharienne ».Et rien de l’implication de «notre ami du Qatar», formule d’un officier d’état-major, dans la «capture» du Nord Mali par plusieurs mouvements djihadistes», écrit l’hebdomadaire qui avait déjà, le 26 mars, cité des accusations portées par la direction générale de la sécurité extérieure (services secrets français) contre «ce riche émirat pétrolier».Dans son édition d’hier, Le Canard Enchaîné relève la confirmation des accusations par la DRM qui décrit le Sahel, immense territoire, comme «un nouveau sanctuaire terroriste» à cause de l’activité qatarie, notamment. «Personne ne devrait s’en étonner», estime Le canard Enchaîné, qui rappelle qu’en France, «depuis trois ans, politiques et militaires sont conscients du danger».L’«ami et allié» qatari de Sarkozy«Au début de cette année, plusieurs notes de la DGSE ont alerté l’Elysée sur les activités internationales, si l’on ose dire, de l’émirat du Qatar», ajoute l’hebdomadaire. Des notes restées lettre morte, selon le journal. «Et sans vraiment insister, diplomatie oblige, sur le patron de cet Etat minuscule, le cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, que Sarko a toujours traité en ami et allié», écrit Le Canard Enchaîné.Le Qatar semble investir là où, il y a quelques années, on ne l’attendait pas. Des investissements malheureusement loin d’être faits dans un but de stabilité. «Les officiers de la DRM affirment, eux, que la générosité du Qatar est sans pareille et qu’il ne s’est pas contenté d’aider financièrement, parfois en leur livrant des armes, les révolutionnaires de Tunisie, d’Egypte ou de Libye», ajoute l’hebdomadaire.

«Seule l’armée algérienne est capable …»

Evoquant la situation actuelle au nord du Mali et l’instauration d’un Etat islamique tel que conçu par Ançar Eddine, le journal écrit que «leur petit Etat taliban connaît ses premières discordes entre touareg plus ou moins religieux et fanatiques de la chari’a».«Mais ces divers groupes sont désormais présents dans plusieurs agglomérations aux frontières du Niger, du Burkina Faso et de l’Algérie», ajoute le journal français. «Autres touristes armés dont la présence est remarquée au Nord Mali : des Nigérians de la secte Boko Haram et des instructeurs pakistanais arrivés de Somalie avec une bonne expérience de la guérilla», note l’hebdomadaire qui met en doute la capacité militaire de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) de venir à bout des organisations terroristes sévissant au nord du Mali.«Et chacun, tels les Français qui se contentent de surveiller la zone, comme on dit, de se tourner vers l’Algérie dont l’armée est la seule capable de franchir les 1300 km de frontière du Nord Mali puis de ne faire qu’une bouchée de ces islamistes», selon Le Canard Enchaîné.

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Syrie: les USA évacuent leurs diplomates du Liban

La plupart des diplomates

Syrie: les USA évacuent leurs diplomates du Liban h_50289391

_________________________________________________________________________________

américains accompagnés de leurs familles quittent le Liban en raison des risques liés à la sécurité, précise un communiqué de l’Ambassade américaine à Beyrouth. Les citoyens américains sont également priés de ne pas se rendre au Liban.

Par ailleurs, le Département d’Etat américain a partiellement rapatrié les diplomates du consulat américain dans la ville turque d’Adana, située près de la frontière avec la Syrie.

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Pensées et Proverbes Africains

Pensées et Proverbes Africains 4jz5dek9
  1. Le fleuve fait des détours parce que personne ne lui montre le chemin.
  2. L’ombre du zèbre n’a pas de rayures.
  3. Le zébu maigre n’est pas léché par ses congénères.
  4. La langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche.
  5. Que celui qui n’a pas traversé ne se moque pas de celui qui s’est noyé. 
  6. Ce n’est pas le jour de la chasse qu’il faut élever un chien.
  7. La pierre lancée avec bonté ne siffle jamais.
  8. Le feu qui te brûlera, c’est celui auquel tu te chauffes.
  9. C’est au bout de la vieille corde qu’on tisse la nouvelle.
  10.  L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide
https://www.youtube.com/watch?v=EP-yJCuX3Dk

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

The Mommy, La Momie

 

 

اولاد فرنسا يتحدثون الفرنسية ويدرسون احوال شعب عربي مسلم!

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5blQizCLy14

on tue boudiaf pour le remplacer avec un bandit

une chemise à moitié boutonnée

The Mommy, La Momie 999131_292574467550656_1562756516_n

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Algerie « Oran » : Enquête sur un pillage الجزائر تغرق

30 %

بالمئة فقط صـُرفت من « ميزانية » 286 مليار دولار

70

 بالمئة من مشاريع العهدة الثالثة لبوتفليقة لم تنطلق ولن تنطلق

ولكن صرفت أموالها وقسمت بين الدناصورات وهربت إلى الخارج لتدخر في بنوك أسادهم بينما الشعب يقتاة على المزابل

 الجزائر تغرق بأتم معنى الكلمة كما غرقت باخرة التيتانيك، مع فارق بسيط و هو أن البلاد تغرق بمياه الأمطار في القرن الواحد و العشرونAlgerie 








Devant tant d’effets d’annonce de développement d’Oran et particulièrement Kristel, voilà un état des lieux par rapports aux :

Routes

Port de pèche et de plaisance

Beach sports et sports combinés

Projet d’aquaculture

Projet d’assainissement

Nous vous invitons à visionner la vidéo reportage ci- dessus

وهران الان

1235331_377078035752671_386818790_n


Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Algérie: La culture du cannabis envahit El-Menéa

∫e trafic de drogue n’est plus qu’une question de transit par les frontières algériennes, désormais il pousse sur les terres Algeriennes. Une importante plantation de cannabis a été découverte dans la daïra d’El-Menéa, dans la wilaya de Ghardaïa.

Algérie: La culture du cannabis envahit El-Menéa photo_1334065817265-1-0

Cette localité du sud de l’Algérie n’abritait pas seulement quelques plants mais toute une culture de cannabis. A Merroukate, à 40 km d’El-Ménea, ce sont près de 5 000 plants de cannabis qui ont été retrouvés par la police, rapporte le quotidien Liberté. Une plantation qui s’étendait sur une superficie de 2 hectares, et devait servir à de nombreux consommateurs de toute la région. Ces plants ont été saisis et arrachés par les policiers qui ont fait cette surprenante découverte.

Ce champ de cannabis n’était que la partie cachée de toute une culture de drogue. En plus de cette plantation, explique de son côté Le Temps d’Algérie,  les policiers ont mis la main sur 1.000 plants dans une parcelle et 350 plants dans une seconde, ainsi que sur une résine de cannabis séchée d’environ 2,3 kg et 40 plants de tabac à chiquer, a expliqué le procureur général par intérim de la cour de Ghardaïa, qui s’était saisi de l’affaire. Dans cette enquête, il a été révélé que le propriétaire de ces parcelles de terre était le responsable de cette culture de cannabis. Grand consommateur, il cultivait régulièrement cette drogue pour ses propres besoins. Ce dernier qui a tout avoué a été placé sous mandat dépôt pour possession, consommation, culture et production illégale de stupéfiant.

La consommation de cannabis est devenue une pratique courante en Algérie. En vingt ans, cette drogue s’est normalisée dans la société algérienne, qui est passée de 20 000 consommateurs de cannabis dans les années 90 à 500 000 en 2012.

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Mohamed Rouicha « Inas Inas »

Mohamed Rouicha
Mohamed Rouicha ou Mohammed rwicha, plus connu par son nom Rouicha, est un chanteur et poète Amazigh d’origines marocaines. Né en 1950 à Khénifra, au coeur de l’Atlas,
Orphelin à quatre ans, musicien à quatorze ans
« Mes débuts avec l’art et la musique remontent aux années soixante (plus précisément l’année 1964). J »ai commencé comme amateur à la RTM dans la division amazigh et arabe. Il aura fallu attendre l »année 1979 pour être confirmé comme musicien professionnel. »
Mohamed Rouicha est un spécialiste du « Ouatar », un instrument marocain rarement joué et semblable à une sorte de Oud, plus rustique. Il fût le premier artiste amazigh à y introduire une troisième corde.
Rouicha jouait brillamment de son «outar», duquel il tirait des sons délicieusement mélancoliques
il composait des mélodies aériennes sur des paroles qui plombaient l’air.
«Loutar craignait pour sa vie. J’ai tenu à le sauver, à le réhabituer et à en faire un instrument marocain à part entière. Dans l’imaginaire commun, il est synonyme de quelque chose d’insignifiant, puisque les mendiants s’en servent pour mendier. Or, c’est un instrument patrimonial», estimait Mohamed Rouicha
Rouicha a réalisé plusieurs albums en amazigh et en arabe marocain ; Sa voix douce et chaleureuse fait encore vibrer les montagnes de l’Atlas
Le mardi 17 janvier, le sublime Mohamed Rouicha s’est envolé vers le vert paradis des artistes immortels. Figure de proue de la chanson amazighe, sa mort laisse un vide aussi sidéral que difficile à combler. Car il était

Image de prévisualisation YouTubeunique.

Amazigh
inas inas(2) mayrigh adass iyekh i zmane wnna or youfine maghass ich iwnna d mitmoun
inas inas(2)mayrigh adass iyekh i zmane
orda isna9ass(2) dsarte ghass jib ikhwane inas inas mayrigh adass iyekh i zmane
…adounite or itride wala tiwttid almoute
… nk a rbbi ayd toudjid ingr onrghi d o9raf
ayaytma am nk ay stahl aditrou
isi ingha i9nad ib3di obrid osmoune
inas inas mayrigh adassiyekh i zmane////
English
Tell him, tell him,
how do you want me to deal with those hard times
when you are so dry what are you going to give
the leasure does not suite dry people
the life doesn’t like me but at the same keeps me away from the death
me, my God, you left me between the heat and the cold (between the devil and the deep blue sea)
my brothers, folks like me deserve the tears…
the loneliness and the long way to my lover is really killing me
 Français
dit lui dit lui.
que vais-je faire aux temps.
à celui qui ne trouve pas de compagnon.
ne critique que celui aux poches vides
oh vie tu ne veux pas de moi, et de ma compagnie.
… o mon dieu c’est moi qui mange du chaud et du froid.
O freres comme moi, c’est moi qui mérite de souffrire.
dit lui dit lui au pere que vais-je faire aux temps.
est-ce l’ennui qui me tue et m’eloigne de la compagnie

Darija
golih 3awd lih ach ndir m3a had zman
li mal9a may3ti l sa7bo
makayn9as mn dssara rir jib lkhawi
a denya mabritinich o maditinich almoute
ana ya rbi li khalitini bin sahd o lberd
ana ya khoti li nastahl nabki
darni l9ant o b3ida tri9 l l7bibe

Publié dans : Non classé | le 7 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »
1...616263646566

Lomenews |
CFDT sante-sociaux 44 Nantes |
Username23368 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Womenshoes
| Mensshop
| Mohamedtaherilehi